Retour chaudissime sur le premier mois d’une revue

(Article à titre informatif qui vous explique comment ne pas trop s’émouvoir de l’accession à la fonction suprême aux United States of America du gros cinglé de barjot à moumoutte encore plus enfoiré que Ronald Reagan).

Voilà un peu plus d’un mois que la revue Tumbleweed circule sous le manteau de manière complètement anarchique. Et à la vue des stocks qui fondent comme neige au soleil, nous constatons avec grande joie que vous êtes amis-lecteurs de plus en plus nombreux à avoir mis la main sur votre exemplaire. Sur les 500 tirés plus de 150 sont déjà partis. Ce qui est en soi une première raison de vous aimer vraiment beaucoup. Mais ce n’est pas tout. Puisque, le week-end dernier à Thionville, en Moselle, dans le cadre du festival le Réel en Vue vous étiez hyper nombreux à avoir fait le déplacement au Puzzle. Un moment de grâce qui n’a évidemment pas manqué de gargariser de bonheur chacun d’entre nous et ça c’est vraiment cool. Alors, laissez-moi simplement de la part de toute l’équipe Tumbleweed, vous dire : merci de votre soutien on ferait franchement pas grand chose sans.

Ce samedi, on continue de tourner du côté de la Savoie pour le festival du Livre en Marches, à Les Marches, en compagnie de Nicolas Néreau, notre directeur artistique vénéré, qui en profitera pour présenter également son livre photographique sur les pécheurs norvégiens Skrei.

Bon et avant de filer sachez que même si on s’est fait exploser le stock ce samedi, vous pouvez toujours nous envoyer un petit mail à l’adresse maison : presstruck@gmail.com, le prix est de 14 euros, on se fera un plaisir de vous garder un exemplaire de la revue et de vous l’apporter avant les fêtes de fin d’année.

OPERATION : INVASION

(ARTICLE À TITRE INFORMATIF ADRESSE À TOUS CEUX QUI SE DEMANDENT ENCORE COMMENT SE PROCURER SON TUMBLEWEED)

Alors que le festival du Grand Bivouac remettait le couvert avec une quinzième édition pleine de films, de rencontres et de découvertes toujours aussi étonnamment revigorantes, [on en profite au passage pour faire un gros BIG UP à toute l’équipe] le lancement tant attendu de Tumbleweed – la revue itinérante et collaborative – a bel et bien eu lieu.

Quatre jours intenses et une première, en présence du bébé donc, devant des hordes de festivaliers ébahis par la brillance d’un concept sans précédent [deux phrases et il est déjà en train de s’enflammer] qui se sont clôturés le dimanche avec une présentation suivie d’un débat sur les thèmes du journalisme participatif et de la presse alternative en compagnie de Clément Burelle, le rédacteur en chef de la Revue Vies de Quetzal. Lui aussi est un membre imminent de la Villa de copain-résidents-voyageurs du Grand Bivouac, au même titre qu’Estelle Fromentin, Aurélia Horner, Baptiste Mallet, Jade Blanc, Julien Masson, Thanee Jungee, Béatrice Roman-Amat, Nicolas Nereau [notre directeur artistique-maquettiste vénéré], et j’en passe et des meilleurs. Ils ont chacun présenté leurs films, livres ou revue. Forcément pas mal d’émotions, on est vraiment très fiers d’avoir partagé avec eux ces moments qu’on oubliera pas de sitôt ça.

Bon avec tout ça, moi, je débite et je m’emporte et j’en oublierai presque de vous expliquer comment vous procurer votre exemplaire de Tumbleweed.

Le plus simple en l’état actuel des choses est de nous adresser directement votre commande en indiquant nom, prénom, adresse et le nombre d’exemplaires souhaités à l’adresse suivante :

Presstruck@gmail.com

Sachez que si vous êtes un gentil Mécène prêt à commander en masse du Tumbleweed [grosso modo plus de trois], on vous filera avec une jolie photo de nous avec un vrai tumbleweed américain dans les mains.

Bon je vous laisse, j’ai un carton de revue à livrer.

P.S. Le prochain événement en date se tiendra 19 novembre à Thionville dans le cadre du festival le Réel en Vue en compagnie de Mathieu Rollinger, le meilleur rédacteur-adjoint du milieu et nous-mêmes.

No more posts.